Cigéo : ton débat prend l'eau !

COMMUNIQUE jeudi 23 mai 2013

BureStop 55 (Collectif Meuse contre l'enfouissement des déchets nucléaires),Bure Zone Libre, EODRA (Association des élus opposés à l'enfouissement des déchets radioactifs), Les Habitants vigilants de Gondrecourt-le-Château, Mirabel Lorraine Nature Environnement, Meuse Nature Environnement


Cigéo: ton débat


prend l'eau

 

Jeudi 23 mai à BURE (Meuse), près de 200 personnes se sont opposées à la tenue de la première réunion du débat « public » sur le projet CIGEO, qui a été annulée au bout d'un quart d'heure.


Elles ont dénoncé et l'inutilité de ce second débat public sur la gestion des déchets nucléaires et les mensonges et impasses éhontées dont a fait preuve l'ANDRA dans le dossier présenté à ce débat.


L'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN), elle-même, vient de mettre en garde l'ANDRA sur plusieurs points dont : inventaire trop flou des déchets radioactifs qui seraient réellement enfouis, sous-évaluation du risque sismique, démonstration non-réalisée du stockage en alvéoles et délai trop serré de réalisation du centre d'enfouissement CIGEO.


Les collectifs et associations opposées au débat public et à l'enfouissement donnent rendez-vous pour la deuxième réunion prévue à Saint-Dizier le jeudi 30 mai à partir de 18h.


Tout celà s'est passé sans aucune violence, dans une ambiance cordiale et bon enfant!!!

...Voir les photos du 23 mai sur le site de SDN Moselle...

...et ici quelques vidéos....

 


Les associations et organisations qui soutiennent l'appel de la coordination BURE STOP à boycotter le débat public Cigéo/Bure :

ADELP (Association agréée pour la Défense de l'Environnement et la Lutte contre la Pollution en Moselle-Est) - ADEPRA (Association de Défense de l’Environnement de Petite Rosselle et Alentours) - ADECO - ADPSE (Association de Défense contre la Pollution de Sarreguemines et Environs) - Air Vigilance - Alsace Nature - AMPER (Association Mosellane pour la Promotion des Energies Renouvelables et l'efficacité énergétique) - APEQUA (Association pour la Préservation de la Qualité de Vie) - Association pour la Préservation du Massif de Haye - ASVM (Association pour la sauvegarde de la vallée de la Moselle ) - ASVPP (Association de Sauvegarde de la Vallée de Pierre-Percée) - ATTAC 55 - AVOINE du Saulnois - CADEMOVI (Décharge de Villoncourt) - CACENDR (Collectif contre l’enfouissement des déchets radioactifs meurthe et Moselle) - CITD (Centre d'information sur le traitement des déchets) - Confédération Paysanne 55 - CREPAN (Comité Régional d’Étude pour la Protection et l’Aménagement de la Nature en Basse-Normandie) La CRISE Nancy (Coordination Révoltée des Invisibles Solidaires Enragé-e-s ) -  Empreinte Positive - FLORE 54 - GECNAL de Sarreguemines-Forbach - Marne Nature Environnement - Mieux VIVRE - Nature Haute-Marne - Oiseaux Nature - PAVE (Protection Amélioration Vie Environnement) - Sortons du nucléaire Ardennes - Sortons du Nucléaire Moselle - CAN 84 (Collectif antinucléaire de Vaucluse) - Vosges Alternatives au Nucléaire - Vosges Nature Environnement - Réseau Sortir du Nucléaire - Fédération nationale des Amis de la Terre - Lorraine Energies Renouvelables - FNE France Comté - FRAPNA - NPA Meuse


 

Contacts : 

Burestop 55 :  06 86 74 85 11 - www.burestop.eu

Bure Zone Libre : 03 29 45 41 77 - burezoneblog.over-blog.com

EODRA : 06 16 27 14 91

Mirabel Lorraine Nature Environnement : 03 29 75 19 72 - 09 81 98 30 12 - http://pandor.at

 


 
Calendrier initial des débats publics bidons à boycotter :

Bure (23 mai) - annulé, Saint-Dizier (30 mai) - diffèré, Joinville (6 juin) - diffèré, Bar le Duc (13 juin), Nancy (20 juin), La Hague (27 juin), Ligny en Barrois (4 juillet), Chaumont (11 juillet), Saint-Laurent des Eaux (5 septembre), Bugey (10 septembre), Marcoule (19 septembre), Paris (23 septembre), Commercy (3 octobre), Echenay (10 octobre) (les débats devraient avoir lieu vers18h/19h)
 

 
REVUE de PRESSE : mise en ligne et mise à jour sur : www.burestop.eu 
 
France Culture fin du journal de 8h : débat annulé et pourquoi :
 
France Info  : le débat sur l'enfouissement des déchets nucléaires tourne court
 
Est Republicain :  Bure (55) : le coup de force des opposants
 
Republicain Lorrain : Bure : les opposants confisquent le débat public
 
JHM : Débat public déchets nucléaires : première victoire pour les opposants - Le Journal de la Haute-Marne

FRANCE 3 Lorraine : Bure (Meuse) : le débat public tourne court :
 
FRANCE 3 - Midi-Pyrénées : A Tournemire, les opposants manifestent contre l'enfouissement des déchets nucléaires à Bure
 
MAGNUM LA RADIO : Bure (55) : La première réunion publique sur les déchets nucléaires, chahutée par les opposants, a été annulée 
 


 - - - - - - 

(©AFP / 23 mai 2013 19h37)   

Le débat sur l'enfouissement des déchets nucléaires tourne court à Bure

BURE (France) - Le premier débat public sur le Centre industriel de stockage géologique (Cigéo), qui doit servir à confiner des déchets nucléaires, a été arrêté jeudi soir à peine un quart d'heure après son lancement à Bure (Meuse), largement perturbé par des dizaines d'opposants au projet, a constaté un journaliste de l'AFP.
La réunion publique est annulée, a déclaré peu après 19H00 le président de la Commission particulière du débat public (CDDP), Claude Bernet, devant une salle de 200 personnes, dont environ une moitié scandait Bure on n'en veut pas, halte au faux débat.
D'autres opposants s'étaient placés à l'extérieur de la salle où devait se dérouler la réunion et tentaient d'arracher les grilles aux fenêtres, nécessitant l'intervention des gendarmes.
Pour le débat public, c'est un échec, a constaté Claude Bernet.
Le Centre industriel de stockage géologique (Cigéo) doit servir à confiner pour une très longue durée quelque 100.000 m3 de déchets nucléaires à haute et moyenne activité.
Situé à la limite des départements de la Meuse et de la Haute-Marne, le laboratoire souterrain de Bure préfigure, à quelques 500 mètres sous terre, ce que pourrait être le futur Cigéo.
Le projet est entré en phase de conception industrielle, mais il reste plusieurs étapes décisives avant sa mise en service, prévue en 2025, s'il est autorisé par l'Autorité de sûreté nucléaire.
Un débat public a été ouvert le 15 mai sur Internet, avant plusieurs réunions devant informer précisément le public sur le projet Cigéo, selon ses organisateurs.

 

(©AFP / 23 mai 2013 18h57)   

Premier débat public sur l'enfouissement des déchets nucléaires

Bure (France / Meuse) - Le premier débat public sur le Centre industriel de stockage géologique (Cigéo), qui doit servir à confiner pour une très longue durée quelque 100.000 m3 de déchets nucléaires à haute et moyenne activité, s'est ouvert jeudi soir près du site projeté à Bure (Meuse) en présence de plusieurs dizaines d'opposants, a constaté un journaliste de l'AFP.
Ouvert le 15 mai, d'abord sur Internet, ce débat vise à informer précisément le public sur le projet Cigéo.
La plupart des associations hostiles à ce projet ont toutefois décidé de boycotter cette procédure, qu'elles estiment vaine.
Le débat public c'est juste, +Venez voir comment on va enfouir ces déchets nucléaires chez vous, et non pas +Faut-il les enfouir ou non?+, a ainsi déploré un collectif d'une quarantaine d'associations.
Situé à la limite des départements de la Meuse et de la Haute-Marne, le laboratoire souterrain de Bure préfigure, à quelques 500 mètres sous terre, ce que pourrait être le futur Cigéo.
Le projet est entré en phase de conception industrielle, mais il reste plusieurs étapes décisives avant sa mise en service, prévue en 2025, s'il est autorisé par l'Autorité de sûreté nucléaire.
A cheval sur quatre petites communes totalisant aujourd'hui quelques centaines d'habitants, il engage les générations futures sur des dizaines de milliers d'années.
Un des deux types de déchets qui doivent être stockés par le Cigéo sont dits de haute activité vie longue, HA-VL (principalement des résidus hautement radioactifs issus du traitement des combustibles usés, dégageant de la chaleur). Le volume de déchets HA est estimé à environ 10.000 m3, dont 30% sont déjà produits.
Les autres déchets prévus au Cigéo sont dits de moyenne activité à vie longue (MA-VL), et seraient stockés les premiers. Leur volume est estimé à 70.000 m3, dont 60% déjà produits.
Ces deux types de déchets représentent 3% du volume total des déchets radioactifs produits en France, mais concentrent plus de 99% de la radioactivité, dont 96% rien que pour les HA-VL (0,2% du volume).
Les associations antinucléaires dénoncent pour leur part une gigantesque poubelle atomique de 300 ha en surface et 15 km2 de galeries souterraines, et pointent l'obsolescence des matériaux devant servir à contenir ces déchets.
C'est un effroyable legs pour nos enfants qui ne pourront pas gérer cette contamination programmée, estiment les opposants, en dénonçant un risque radiologique certain.

 


Manifestation de soutien à Tournemire (Aveyron) :

http://midi-pyrenees.france3.fr/2013/05/24/tournemire-les-opposants-mani...


 


Page web MIRABEL LNE : "Le faux débat public Cigéo / BURE commence ! 42 associations et organisations dénoncent ce rendez-vous de dupes"

 


Lorraine
Date: 
Vendredi, 24 Mai, 2013 (Jour entier)