L'A31bis, un projet dépassé

Communiqué de presse de la fédération MIRABEL LNE du 15/04/2015

 Retrouvez ce communiqué au format pdf


L'A31bis, un projet dépas

 

Le débat public A31bis commence aujourd'hui et durera jusqu'au 13 juillet 2015. L'A31bis est un vaste projet d'élargissement en 2*3 voies de l'A31, axe routier entre le Luxembourg et la Meurthe-et-Moselle et de création de deux portions neuves à 2x2 voies. L'A31 est actuellement saturée par les trafics pendulaires quotidiens domicile-travail autour des agglomérations de Metz - Nancy et vers le Luxembourg, et par le transit très important de poids lourds. Mais l'A31bis ne serait pas une solution pour résoudre ces problèmes. Bien au contraire, il les accentuerait.

 

Toujours plus de fric, toujours plus de trafic

L'A31 bis est pour l'instant estimé à 1,4 Milliards d'euros. Avons nous vraiment les moyens d'un tel investissement ? Est-ce encore un nouveau cadeau à nos frais pour un concessionnaire privé ?

Ce projet vise, comme l'écrit le maître d'ouvrage* : « à une augmentation et une accélération des flux ». Il s'agit donc d'une incitation à un usage accru de la voiture pour générer toujours plus de trafic.

 

Au détriment des territoires

A quelques mois de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP21) à Paris, alors que l'épuisement des ressources fossiles implique une augmentation du prix de l'énergie, pour MIRABEL LNE, la priorité doit être la relocalisation des activités et la recherche d'autonomie des territoires. C'est tout le contraire que nous promet ce projet. Avec l'A31 bis, les usagers seront amenés à se déplacer toujours davantage pour aller travailler dans les grands pôles urbains. Cette stratégie de métropolisation voulue par l’État se fera au détriment du reste de la région. Meusiens et vosgiens sont déjà très concernés par l’allongement des distances domicile-travail. Travailler près de chez soi est un gage de qualité de vie qui n'est pas considéré par l'A31bis. Ce projet semble préférer envoyer les Lorrains trimer au Luxembourg…

 

Plus de voitures et de camions, qu'est-ce qu'on y gagne ?

L’augmentation prévisible du trafic ne permettra pas une diminution du nombre d’accidents, bien au contraire. Plus de trafic, c'est aussi plus de bruit, plus de pollution de l'air, plus d'espaces de stationnement bétonnés...C'est aussi moins d'usage des transports en commun, moins d'incitation pour les collectivités à les développer et donc, à terme, davantage de vulnérabilité pour ceux qui n'ont pas les moyens d'utiliser la voiture.

Les autres améliorations proposées sur l'axe existant telles que la mise en œuvre de protections phoniques et le traitement des 'points noirs bruits' ou encore le rétablissement des continuités écologiques et l'amélioration obligatoire des dispositifs d'assainissement devraient être réalisées de toute urgence avec ou sans l'A31 bis. 


L'avenir sans l'A31bis et vers l'autonomie des territoires

Diminution des trafics par une relocalisation des activités de production et une meilleure répartition des services et des équipements, utilisation optimisée du train TER, création de vrais pôles multimodaux pratiques et efficaces, amélioration des transports en commun dans les agglomérations, développement du covoiturage, de l’autopartage, du vélo en ville et partout ailleurs, développement du ferroutage, utilisation accrue des modes fluvial et ferroviaire pour le fret...autant de solutions alternatives qui mériteraient de solides investissements et que ce débat public voudrait esquiver. Pourtant, ce sont les seules vraies solutions d'avenir pour que les territoires puissent devenir autonomes, pour que notre cadre de vie s'améliore, pour davantage d'équité sociale, pour lutter contre la pollution et nous préparer à la raréfaction des ressources énergétiques non renouvelables.



Note :

* Le maître d'ouvrage du projet A31bis est la DREAL - Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement


Contact presse :

Pascale Combettes : 03 83 83 39 15

 

Notre cahier d'acteur au débat public ici

 

Consultez le site du débat public et le calendrier des réunions publiques : http://a31bis.debatpublic.fr/

 

La charte des associations et collectifs contre l'A31 bis est ici

---


Contributions des associations membres du réseau MIRABEL-LNE
FLORE 54 - EDEN - FLORAINE - CPEPESC Lorraine


 

Lorraine