Festival Les Bure’lesques

Alors que CIGÉO fait face à des revers majeurs, associations et militant-e-s proposent trois jours de festival, du 11 au 13 août, à Biencourt-sur-Orge (Meuse), pour échanger, faire le point sur les failles de ce projet et surtout, passer un bon moment ensemble.

 Déchets nucléaires, impasse majeure

L’Etat est acculé à une énorme impasse : que faire pour gérer les milliers de m3 de déchets radioactifs qui s’accumulent de façon inquiétante ? Tout récemment, l’IRSN, organisme officiel, a avoué les faiblesses de la conception du projet CIGÉO d’enfouissement des déchets les plus dangereux : l’Andra n’a pas apporté de démonstration de sûreté suffisante, et ne sera sans doute jamais en mesure de le faire. Il est en effet encore plus difficile, voire impossible en grande profondeur, de maitriser un accident inévitable avec ces déchets extrèmement dangereux, potentiellement générateurs de risques d’incendie et d’explosion. A quoi ont servi les coûteuses années de laboratoire de recherche à Bure ? L’Andra repousse encore d’un an sa demande de création de Cigéo, année dérisoire au regard du défi à résoudre. Qu’attend-on pour tout stopper ?

 Le stockage nucléaire géologique, un projet aussi insensé qu’irréaliste

C’est ce qu’affirment, sans en démordre, des milliers de gens depuis 30 ans exactement. La légitimité de leur lutte ne fait pas de doute. L’année qui vient de s’écouler a conforté l’opposition dans la justesse de ses craintes, tant sur la fragilité technologique du projet 
CIGÉO, que sur les mauvaises pratiques de l’Andra, notamment en matière de non-respect des codes de l’environnement et de l’urbanisme.
Le mur tombé au Bois Lejuc, le 14 août 2016, est un symbole fort. Il a marqué le début de l’occupation de la forêt par des personnes qui ne céderont pas le territoire aux pelleteuses de l’Andra, qui ne veulent pas livrer celui-ci au nucléaire et qui croient à un autre avenir possible.

Pourquoi les Bure’lesques un an plus tard ?

Ces trois jours se veulent un temps de pause festif, informatif et convivial dans une lutte qui ne cédera pas.

Du 11 au 13 août 2017, entre les villages de Biencourt sur Orge et Couvertpuis (camping, restauration et buvette sur place)

Au programme : des concerts et des spectacles , des expositions, des tables rondes et des conférences relatives aux risques avérés de Cigéo et aux rejets du nucléaire mais aussi des témoignages sur les luttes sociales…  Sans oublier les stands associatifs de divers horizons et celui dédié aux médias alternatifs.
Et aussi, ...des ateliers pour les enfants, des balades naturalistes...
Le samedi soir: un moment de poésie engagée avec un lâcher de lanternes lumineuses dans le ciel (sous réserve)… 
et  le dimanche
, en guise de clôture : l’inauguration d’un tipi érigé tout au long du week-end dont les murs recueilleront des messages de soutien venus de toute la France, suivie d’un apéro constructif et décalé!

Tout le programme est accessible ICI
Meuse
Date: 
Vendredi, 11 Août, 2017 (Jour entier)